Traversées photographiques. Le journal du Docteur Cottard
Edited by Gregory Buchakjian & Clémence Cottard Hachem
Contributions by
Gregory Buchakjian,  Clémence Cottard Hachem,
May Davie, Michael F. Davie,
Lea Paulikevitch and
Camille Tarazi

Book design: Mind the Gap

Published by the Arab Image Foundation
Bilingual, French/Arabic
ISBN : 978-9953-0-4239-8

Traversées photographiques. Le journal du Docteur Cottard
Sous la direction de Gregory Buchakjian &
Clémence Cottard Hachem
Contributions de 
Gregory Buchakjian, Clémence Cottard Hachem, May Davie, Michael F. Davie, Lea Paulikevitch and Camille Tarazi
Conception graphique : Mind the Gap
Publié par la Fondation Arabe pour l'Image, Beyrouth
Bilingue Français/Arabe
ISBN : 978-9953-0-4239-8

« Je suis arrivé à Beyrouth à bon port après une excellente traversée (...). Je vous envoie ci-joint mon journal, il est écrit au jour le jour et est le reflet de mes impressions. C’est-à-dire qu’il exprime des sentiments variés suivant l’impression du moment. Si j’avais à écrire certains détails aujourd’hui, je ne le ferais pas dans les mêmes termes. Les impressions s’estompent avec le temps, elles sont effacées, contreba- lancées par d’autres impressions qui viennent ensuite. »
Eugène Cottard, lettre à sa mère, extrait, 1er octobre 1908.

Le docteur Eugène Cottard ne continuera finalement pas à écrire son journal qu’il envoyait déjà à sa mère quelques semaines après son arrivée à Beyrouth. Eugène n’écrira pas, comme il le pensait, pour consigner et partager son quotidien, de peur de laisser s’effacer ses impressions : au jour le jour, il photographiera.

Le long d’une fabuleuse aventure photographique de près de quarante années, il nous livre alors un témoignage unique. Remarquables, iné- dites, ses vues stéréoscopiques sur verre nous invitent à une fascinante plongée dans le passé et l’histoire d’une ville, Beyrouth, d’un territoire, qui plus tard deviendra le Liban et d’une région en mutation encore appelée Orient.

C’est donc bien d’un journal dont il est question. Le journal photogra- phique d’un homme qui, par son geste d’enregistrement au quotidien, nous laisse découvrir la beauté de mondes. Ces images héritées, témoins du passé, nous permettent aujourd’hui d’en mesurer non seu- lement la richesse mais surtout la fragilité.
<< details

>> related projects
On Photography in Lebanon. Essays and Stories
Fouad Elkoury. Passing Time

>> links
Arab Image Foundation
http://arabimagefoundation.org